• Nederlands
    • Français
  • Congé thématiques: augmentation des allocations d’interruption pour certains travailleurs

     

    Les travailleurs du secteur privé peuvent interrompre leur carrière et prendre des congés thématiques pour s’occuper de leurs enfants. Le congé parental peut être pris jusqu’à ce que l’enfant atteigne l’âge de 12 ans, le congé pour assistance médicale et le congé palliatif peuvent être pris pour les enfants de moins de 18 ans. Dans le cas d’un enfant handicapé, l’âge limite est alors de 21 ans.

     

     

    Les chefs de famille monoparentale qui ne vivent qu’avec un ou plusieurs enfants à charge peuvent quant à eux bénéficier d’une majoration du montant des allocations octroyées par l’ONem. Toutefois, cela est subordonné à la condition qu’ils soient parents au premier degré de l’enfant avec lequel ils cohabitent ou dont ils sont responsables de l’éducation quotidienne.

     

    Au 1er mai 2019, ces allocations majorées ont augmenté de 14 %. A partir du 1er janvier 2020, les allocations augmenteront encore de 4,5%. Cela s’applique aux interruptions de carrière à temps plein et à temps partiel ainsi qu’aux réductions de carrière d’un cinquième.

     

     

    L’augmentation ne s’applique qu’aux allocations octroyées dans le cadre d’un congé thématique. Les allocations pour prise de crédit-temps restent quant à elles inchangées.

     

     

     

    Source : A.R. du 28 mai 2019 modifiant l’A.R. du 12 décembre 2001 portant application du chapitre IV de la loi du 10 août 2001 relative à la conciliation de l’emploi et de la qualité de vie en ce qui concerne le système du crédit-temps, la réduction de carrière et la réduction des performances professionnelles à un emploi à temps partiel, A.R. du 24 juin 2019.

     

     

     

     

    Si vous avez des questions ou si vous souhaitez plus d’informations à propos de cet article, contactez notre service juridique.

    Print Friendly, PDF & Email