• Nederlands
    • Français
  • Passage à l’heure d’été durant la nuit du 30 au 31 mars 2019

     

    Durant la nuit du samedi 30 au dimanche 31 mars 2019, nous passerons de nouveau à l’heure d’été. L’horloge sera avancée d’une heure.

     

    Ceci pourrait avoir des conséquences pour vos travailleurs qui doivent travailler cette nuit-là.

     

     

    Le plus facile est bien sûr de faire travailler les mêmes équipes durant le passage à l’heure d’hiver que durant le passage à l’heure d’été. Lors du passage à l’heure d’hiver, ces travailleurs devront travailler 9 heures tandis que lors du passage à l’heure d’été, ils ne devront travailler que 7 heures. Dès lors, ils seront chaque fois payés 8 heures.

     

    Dans le cas où il n’est pas possible de faire travailler les mêmes équipes durant ces deux nuits, la rémunération doit être calculée comme suit :

     

    • Lors du passage à l’heure d’été, l’employeur doit payer le salaire pour 8 heures de travail, même si l’équipe de la nuit du samedi ne travaille en réalité que 7 heures.

     

    • Lors du passage à l’heure d’hiver, les travailleurs de l’équipe travaillant la nuit du samedi recevront le salaire normal pour 9 heures de travail, puisqu’ils devront effectivement prester ces 9 heures.

     

     

     

    Source : Convention Collective  de travail n° 30 du 28 mars 1977 relative aux problèmes de rémunération de certains travailleurs à l’occasion des passages aux heures d’été et d’hiver.

     

     

     

     

    Si vous avez des questions ou si vous souhaitez plus d’informations à propos de cet article, contactez notre service juridique.

    Print Friendly, PDF & Email