• Nederlands
    • Français
  • Dispense de précompte professionnel pour jeunes travailleurs au 4ème trimestre

     
    Si vous engagez un jeune dans le courant des mois d’octobre, de novembre ou de décembre 2018, aucun précompte professionnel ne doit être retenu sur la rémunération payée pour ces mois, lorsque les conditions suivantes sont remplies:

     

     

     

     
    1. Le jeune ne peut plus être soumis à l’obligation scolaire ;
    2. Il doit avoir mis fin à toutes les activités imposées par un programme d’études, d’apprentissage ou de formation et par n’importe quel programme d’études comprenant un programme d’enseignement complet ;
    3. L’occupation dans le cadre d’un contrat de travail doit prendre cours pendant les mois d’octobre, de novembre ou de décembre 2018 ;
    4. Le montant de la rémunération ne peut dépasser 3.225 euros brut imposables par mois.

     
    Le précompte professionnel (= avance sur les impôts de fin de l’année) ne doit, dans ce cas, pas être retenu puisque le jeune n’atteindra pas le plafond de revenu imposable à la fin de l’année fiscale et ne devra en principe pas payer d’impôts.

     
    A partir de janvier 2019, le précompte professionnel devra par contre bien être retenu sur la rémunération du jeune.

     

     

    Si vous avez des questions ou si vous souhaitez plus d’informations à propos de cet article, contactez notre service juridique.

    Print Friendly, PDF & Email