• Nederlands
    • Français
  • Chômage temporaire pour forte chaleur

    Suite à la vague de chaleur ces derniers jours, vos travailleurs ne peuvent pas travailler ? Dans certains cas, vous pouvez invoquer le chômage temporaire pour intempéries. On entend par « intempéries » non seulement la neige, le gel ou la pluie, mais aussi la chaleur excessive.

     

     

    Les conditions suivantes doivent être simultanément remplies:

    • il doit s’agir de conditions atmosphériques défavorables: pluie, gel, canicule, … ;
    • vous devez communiquer les intempéries à l’ONEM ;
    • les conditions atmosphériques doivent être de nature à rendre l’exécution du travail impossible. Lorsque les intempéries constituent seulement une difficulté pour exécuter les travaux ou que le rendement baisse, vous ne pouvez pas instaurer de chômage temporaire pour cause d’intempéries ;
    • Il doit y avoir un lien de cause direct entre les intempéries et les travaux en cours d’exécution.

    Le chômage temporaire pour intempéries n’est pas applicable aux employés.

    Certains secteurs prévoient des allocations supplémentaires de chômage pour intempéries afin de compenser la perte salariale (par exemple, le secteur de la construction, le secteur des électriciens, etc.).

     

    Source: www.onem.be

     

    Si vous avez des questions ou si vous souhaitez plus d’informations à propos de cet article, contactez notre service juridique.

    Print Friendly, PDF & Email